02 - Sepang - Malaisie

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Qui remportera la deuxieme manche de la saison ?

67% 67% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
33% 33% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

02 - Sepang - Malaisie

Message par Forza-Kimi le Dim 16 Mar - 19:54








* Horaires Locaux :

21/03 - Libre 1...........10:00
21/03 - Libre 2...........14:00
22/03 - Libre 3...........11:00
22/03 - Qualification....14:00
23/03 - Course...........15:30

* Retransmition TF1:

22/03 - Qualification....06:55
23/03 - F1 à la Une.....07:45
23/03 - Course...........07:55


.
avatar
Forza-Kimi
Grand Chef
Grand Chef

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : 59
Emploi/Loisirs : Etudiant
Humeur : Plutôt Bonne
Date d'inscription : 16/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.f1-direct.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 02 - Sepang - Malaisie

Message par Kova le Lun 17 Mar - 14:47

Lol, 2 votes : on sait qui a voté pour qui lol!
avatar
Kova
Grand Chef
Grand Chef

Masculin Nombre de messages : 53
Age : 28
Localisation : Bretagne !!
Emploi/Loisirs : Sport, F1, Sortie, Musique,...
Date d'inscription : 16/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 02 - Sepang - Malaisie

Message par Forza-Kimi le Lun 17 Mar - 19:33

Ouaip c'est sure mais bon ! en même temps le forum n'est pas officielement ouvert Laughing
avatar
Forza-Kimi
Grand Chef
Grand Chef

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : 59
Emploi/Loisirs : Etudiant
Humeur : Plutôt Bonne
Date d'inscription : 16/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.f1-direct.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 02 - Sepang - Malaisie

Message par Forza-Kimi le Ven 21 Mar - 12:06

Malaisie rime avec pluie








Après la canicule de Melbourne, Kuala Lumpur – théâtre du 2è Grand-Prix du championnat du monde de Formule 1, le week-end prochain – pourrait réserver un autre extrême climatique aux 11 écuries du plateau. Les prévisions météorologiques font état d’une chaleur relative (25 à 28°C) mais aussi et surtout d’averses ponctuelles entre Vendredi et Dimanche, avec un mieux pour les qualifications qui s’inscrivent pour l’instant entre deux épisodes de dépression.



Source: Automoto365
avatar
Forza-Kimi
Grand Chef
Grand Chef

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : 59
Emploi/Loisirs : Etudiant
Humeur : Plutôt Bonne
Date d'inscription : 16/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.f1-direct.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 02 - Sepang - Malaisie

Message par Forza-Kimi le Ven 21 Mar - 12:06

Malaisie : Bridgestone – Présentation

Des gommes dures pour Sepang





Le circuit de Sepang étant très exigeant avec les pneus, Bridgestone a décidé d'expédier là-bas les deux mélanges les plus durs de sa gamme: le "dur" et le "médium".

C'est bien sûr le mélange "médium" qui sera marqué d'une ligne blanche.

La grande nouveauté, que nous n'avons pas eu l'occasion de voir en Australie, c'est que les pneus pluie (conditions extrêmes) seront eux aussi marqués d'une ligne blanche. A Sepang, il ne serait en effet pas très étonnant qu'une averse détrempe le circuit à un moment ou l'autre du week-end.

"Nous attendons avec intérêt cette seconde course de la saison en Malaisie - déclare Hirohide Hamashima, le directeur du développement chez Bridgestone Motorsport - Le circuit de Sepang est l'un de ceux qui nous a donné le plus de fil à retarder ces dernières années et il sera intéressant de voir comment cela se passera sur le nouveau bitume. Cette piste est très exigeante pour les pneus, car il y a deux longues lignes droites qui débouchent sur des virages lents. Cela signifie qu'il y a des freinages très violents.
"


"En l'absence de contrôle de traction et de frein moteur, les pilotes devront prendre garde à ne pas bloquer leurs roues, ce qui endommagerait leurs pneus. La chaleur annoncée là-bas est la raison principale qui a guidé notre choix d'expédier à Sepang nos pneus les plus durs. L'adhérence mécanique sera très importante là-bas, car on y roule avec peu d'appuis aérodynamiques. Cela renforce encore plus le rôle des pneumatiques. Il ne faut pas oublier que nous avons souvent eu de la pluie là-bas et nous pourrions donc voir nos pneus sculptés en action ce week-end," ajoute l'ingénieur japonais.
Source: F1-live
avatar
Forza-Kimi
Grand Chef
Grand Chef

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : 59
Emploi/Loisirs : Etudiant
Humeur : Plutôt Bonne
Date d'inscription : 16/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.f1-direct.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 02 - Sepang - Malaisie

Message par Forza-Kimi le Ven 21 Mar - 12:07

Chaud devant !

Dans la fournaise de Sepang



Évoquer la Malaisie, c'est s'imaginer de magnifiques plages ou encore le rythme trépident du centre ville de Kuala Lumpur, pourrait-on dire. Mais pour les acteurs de la Formule 1, le Grand Prix de Malaisie est synonyme de chaleur et d'humidité.

Le circuit de Sepang dispose d'installations ultramodernes, mais aucune organisation n'a encore jamais eu l'idée de mettre des stands climatisés à la disposition des écuries.

Par conséquent, les mécaniciens vont à nouveau tremper leur chemise durant l'éprouvant week-end qui s'annonce et il sera tout aussi difficile pour les pilotes de se glisser derrière le volant de leur monoplace, construite pour être performante avant d'être confortable.

La chaleur qui règne sur Sepang est non seulement écrasante, avec un thermomètre qui flirte avec les 40 °C, mais elle est également étouffante avec une humidité relative de 90 %

Mais la mise à l'épreuve de la condition physique des pilotes ne s'arrête pas là : sanglés dans leur baquet, ils sont assis à quelques centimètres de la chaleur extrême dégagée par le moteur et les échappements, alors qu'ils doivent solliciter l'intégralité de leurs muscles pour tirer la quintessence des performances de leur voiture.

Ces facteurs conjugués font du Grand Prix de Malaisie la course la plus éprouvante et le plus exténuante du calendrier de la saison de Formule 1. Chaque pilote doit s'attendre à perdre environ quatre litres d'eau pendant les 56 tours que compte cette course, mais les pilotes de l'écurie Toyota, Jarno Trulli et Timo Glock, sont parfaitement prêts à relever le défi physique qui les attend à Sepang.




Jarno a couru l'intégralité des neuf Grand Prix de Malaisie précédents. Il sait par conséquent à quoi s'attendre, comme il en témoigne : « Le Grand Prix de Malaisie est une course extrêmement difficile. C'est un vrai défi pour n'importe quel pilote, mais c'en est aussi un d'un point de vue technique pour les voitures : en effet, la piste est exigeante et les conditions sont très difficiles. La chaleur qui règne à Sepang est torride : près de 40 degrés et 80 à 90 % d'humidité. Ces conditions en font le Grand Prix le plus harassant tant pour les hommes que pour la mécanique. »

Bien que conscient des conditions de course épuisantes et difficiles qui l'attendent, l'enthousiasme de Jarno pour ce Grand Prix est intact, d'autant que ce dernier tient une place particulière dans l'histoire de l'écurie Toyota. Le pilote de Pescara y a en effet réalisé son premier podium de Formule 1 en se classant deuxième en 2005. Et Jarno d'ajouter : « J'ai de bons souvenirs des résultats et des courses que j'ai réalisés sur ce circuit. Aussi, j'ai vraiment hâte de m'y retrouver, d'autant que notre voiture s'y est toujours très bien comportée en termes de performances. »



Pour Timo, le Grand Prix de Malaisie constituera une nouvelle expérience, dans la mesure où le champion de GP2 en titre n'a effectué que des séances d'essais sur le circuit de Sepang, lors de sa saison de Formule 1 2004.

Cependant, Timo s'est astreint à suivre une préparation physique complète avant de sauter dans le baquet de sa TF108. Il est donc parfaitement prêt et pleinement conscient du défi à relever, comme il nous l'explique : « Je pense qu'il s'agit de la course la plus difficile de la saison. Jarno m'a prévenu que la fin de la course était parfois douloureuse physiquement, surtout dans les 10 à 15 derniers tours. Mais nous nous sommes suffisamment bien entraînés cet hiver pour être fin prêts. Le plus dur, c'est qu'il ne s'agit que de la deuxième manche de la saison. Par conséquent, nous n'avons pas eu l'occasion de nous habituer à courir dans des conditions aussi extrêmes avant la Malaisie. »

Avant la course, les pilotes ingurgitent plusieurs litres de boissons spécialement élaborées contenant tous les sels minéraux essentiels afin d'éviter toute déshydratation. Mais la chaleur et l'humidité finissent par venir à bout de ces précautions. Pour le confort - relatif - du pilote, les monoplaces modernes sont équipées d'un système de ravitaillement en boisson. Toutefois, après quelques tours, celle-ci tient plus d'un thé brûlant que d'un jus d'orange bien frais.

Gianluca Pisanello, ingénieur course de Jarno, nous explique le principe de ce système : « Le système de ravitaillement en boisson embarqué est relativement simple. La boisson est contenue dans une poche munie d'un tuyau qui est directement relié au casque. Lorsque le pilote veut boire, il appuie sur un des boutons de son volant pour actionner une pompe électrique qui lui amène la boisson, en général de l'eau ou une boisson minéralisée. »

L'expérience d'un pilotage à des vitesses pouvant atteindre 330 km/h dans la fournaise de Sepang a souvent été comparée à courir avec un sèche-cheveux en pleine face pendant 90 minutes. Mais le pilote n'est pas le seul à souffrir des ces conditions extrêmes : sa monoplace aussi doit être refroidie.

De par nature, les F1 dégagent beaucoup de chaleur, du moteur au travers des échappements et des radiateurs aux disques de frein qui peuvent atteindre 900 °C. Évidemment, si la température ambiante est élevée, l'écurie doit relever un défi encore plus grand afin d'éviter toute surchauffe de ces organes. C'est la raison pour laquelle il existe toute une variété de kits de refroidissement qui permettent de maintenir les températures de fonctionnement dans les plages adéquates.



Cela se traduit par une configuration aérodynamique adaptée aux conditions de courses. Pour une course disputée par une chaleur écrasante, à l'instar de Sepang, la coque comporte davantage de conduits de refroidissement qui réussissent à canaliser un air relativement plus frais au cœur de la voiture.

Dieter Gass, ingénieur en chef course et essais, nous éclaire à ce sujet : « Le kit de refroidissement propre à chaque Grand Prix est défini en fonction des conduits d'extraction d'air chaud aménagés sur la voiture. L'entrée d'air est invariablement la même d'une course à l'autre. Nous n'y touchons pas. En revanche, nous agissons sur les conduits d'extraction d'air chaud. Pour cela, nous recourons à différents panneaux de refroidissement que nous retirons de la coque afin d'augmenter l'écoulement de l'air et améliorer ainsi le refroidissement en cas d'extrême chaleur. »

Tout le personnel de l'écurie Toyota saura garder son calme, mais avec cette température et le feu de l'action qui se déroulera sur le circuit de Sepang, le Grand Prix de Malaisie sera, pour sûr, une course torride !

Source: F1-live
avatar
Forza-Kimi
Grand Chef
Grand Chef

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : 59
Emploi/Loisirs : Etudiant
Humeur : Plutôt Bonne
Date d'inscription : 16/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.f1-direct.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 02 - Sepang - Malaisie

Message par Forza-Kimi le Ven 21 Mar - 12:08

Ferrari veut sa revanche

Peut-être sous la pluie ?





Ferrari a connu un début de saison des plus pénibles en Australie et veut prendre sa revanche sur McLaren-Mercedes dimanche au Grand Prix de Malaisie de Formule 1, où la pluie pourrait bien venir jouer les trouble-fête.

Il s'en est fallu de très peu que la scuderia ne reparte "fanny" de Melbourne, d'où elle n'a ramené qu'un petit point. Aucune de ses voitures n'était à l'arrivée en raison de problèmes de moteur, un véritable affront pour l'écurie italienne.

Kimi Raikkonen n'a inscrit le point de la huitième place qu'en raison des circonstances de course et de l'hécatombe de ce premier Grand Prix au cours duquel seules sept voitures ont franchi la ligne d'arrivée. Et Felipe Massa, qualifié quatrième et qui aurait pu arracher de gros points, a dû abandonner après avoir commis déjà plusieurs erreurs en début d'épreuve.

"Le week-end dernier a été très frustrant pour nous, personne dans l'équipe ne s'attendait à un tel résultat, regrette ainsi Felipe Massa. Aujourd'hui on a compris les problèmes qu'on avait rencontrés et j'espère qu'on va cette fois connaître un bon week-end. C'est comme si on ne commençait le championnat qu'à partir de maintenant."

Il est inenvisageable pour Ferrari, champion du monde en titre, de passer à travers deux fois de suite.


"Ils ne peuvent pas connaître un week-end pire que celui de la semaine dernière, estime Lewis Hamilton. Je suis sûr qu'ils vont repartir et qu'ils vont faire un meilleur boulot. Ils sont très forts, spécialement en course, donc ils devraient être performants."

Le pilote britannique de McLaren-Mercedes a quant à lui débuté la saison 2008 de manière idéale avec un doublé pole position et victoire. Et pas question pour lui de se reposer sur ses premiers lauriers.

"On arrive en Malaisie pour faire un autre bon résultat, espère Hamilton. On ne peut rien faire sur les voitures entre l'Australie et la Malaisie, il y a trop peu de temps entre ces deux courses, mais on va encore pousser pour être devant."

Un élément important pourrait cependant venir troubler le week-end malaisien: la pluie. Des orages sont en effet annoncés tous les après-midi en cette fin de semaine, dimanche inclus.

Le premier Grand Prix sans assistances électroniques a démontré combien il était difficile de rester sur la piste sans antipatinage et frein-moteur.


Si un orage éclate dimanche durant la course, les choses deviendront très compliquées. La plupart des pilotes s'accordent en effet pour dire que piloter sur une piste humide est devenu une sorte de "loterie" sans les aides électroniques.

"Sur le mouillé les choses sont très différentes d'une piste à l'autre: certaines conservent un bon grip, d'autres non. Mais c'est vrai que s'il pleut, spécialement avec les grosses pluies qu'on voit ici, ce sera un problème", avoue Kimi Raikkonen (Ferrari), qui avait remporté sa toute première victoire en F1 ici même en 2003.

Fernando Alonso (Renault), vainqueur à Sepang la saison dernière, voudrait lui aussi que la piste reste sèche: "J'espère qu'il ne va pas pleuvoir. J'aime ce circuit mais s'il pleut ce sera très difficile avec les nouvelles règles. Sans antipatinage il y a beaucoup d'aquaplaning. Dans ce cas là on essaiera de garder la voiture sur la piste et on verra ce qui se passera".

Pour BMW Sauber, dont l'un des principaux parraineurs est la firme locale Petronas, la pluie pourrait en tout cas procurer une nouvelle occasion de venir troubler la hiérarchie après la pole position de Robert Kubica et la deuxième place finale de Nick Heidfeld à Melbourne.

Quant à Sébastien Bourdais, il lui sera difficile de faire aussi bien qu'en Australie, où il a marqué deux points avec sa Toro Rosso pour son tout premier Grand Prix. Lui aussi espère certainement quelques gouttes, histoire pourquoi pas de ramener un autre souvenir, de Malaisie cette fois.

Source: F1-live
avatar
Forza-Kimi
Grand Chef
Grand Chef

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : 59
Emploi/Loisirs : Etudiant
Humeur : Plutôt Bonne
Date d'inscription : 16/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.f1-direct.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 02 - Sepang - Malaisie

Message par Forza-Kimi le Ven 21 Mar - 12:08

Les nouveaux moteurs à Sepang

Et les horaires du Grand Prix de Malaisie





Voici la liste publiée jeudi par la Fédération internationale de l'automobile (FIA) des pilotes autorisés, sans pénalité, à utiliser un nouveau moteur pour le Grand Prix de Malaisie de Formule 1, 2e des 18 épreuves de la saison dont les premiers essais libres sont prévus vendredi à Sepang:

Ils seront six à bénéficier d'un nouveau bloc, dont les deux Ferrari et les deux Toyota. Sous la chaleur de Sepang, un moteur frais peut représenter un petit avantage.

Kimi Raikkonen (Ferrari)
Felipe Massa (Ferrari)
Robert Kubica (BMW Sauber)
Nelson Piquet (Renault)
Jarno Trulli (Toyota)
Timo Glock (Toyota)

Quant aux horaires de ce Grand Prix qui se disputera cette fin de semaine à l'autre bout du monde, un petit rappel ne sera pas inutile. Nous vous donnons ici les horaires locaux et GMT.
Pour convertir cela en "heures françaises", par exemple, il suffit d'ajouter une heure aux horaires GMT.

Vendredi:
10h00 à 11h30 (02h00 GMT à 03h30 GMT): 1re séance d'essais libres
14h00 à 15h30 (06hOO GMT à 07h30 GMT): 2e séance d'essais libres

Samedi:
11h00 à 12h00 (03h00 à 04h00 GMT): 3e séance d'essais libres
14h00 à 15h00 (06h00 à 07h00 GMT): Qualifications

Dimanche:
15h00 (07h00 GMT): Grand Prix de Malaisie
Source: F1-live
avatar
Forza-Kimi
Grand Chef
Grand Chef

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : 59
Emploi/Loisirs : Etudiant
Humeur : Plutôt Bonne
Date d'inscription : 16/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.f1-direct.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 02 - Sepang - Malaisie

Message par Forza-Kimi le Ven 21 Mar - 12:09

Malaisie : Ferrari - Présentation

Plus jamais ça!





Comme l'a dit Felipe Massa en Australie, la Scuderia Ferrari estime aussi, par la force des choses, que sa saison commencera ce week-end en Malaisie. Il est en effet évident que ce n'est pas le petit point marqué par Raikkonen à Melbourne qui fera oublier l'énorme déconvenue de la semaine passée.

Chez Ferrari, on garde cependant toute sa lucidité en affirmant, non sans ironie, que rien n'est perdu puisque Kimi Raikkonen n'a que neuf points de retard alors qu'il reste 17 courses à disputer. Vu sous cet angle, l'argument est inattaquable!

Kimi Raikkonen et Felipe Massa ayant chacun cassé leur moteur en Australie, ce sont donc de nouveaux blocs qui ont été expédiés d'Italie vers la Malaisie. Aucune des deux voitures n'étant à l'arrivée en Australie, ce changement de moteur n'entraînera aucune pénalité.

Malgré sa déconvenue de Melbourne, Kimi Raikkonen dit avoir toujours confiance en son équipe. "Il n'y a pas grand-chose à dire après ce premier week-end de course de la saison. La seule chose qui soit positive, c'est que c'est archivé maintenant. Nous avions eu des problèmes dès le samedi et nous n'avons jamais eu l'occasion de rouler comme nous l'avions prévu. Nous sommes bien sûr très déçus. Cela ne sert à rien de se demander ce que nous aurions pu faire le vendredi, le samedi ou le dimanche puisque nous n'avons de toute façon pas terminé la course.
L'importance du point que j'ai marqué en Australie, nous ne le découvrirons qu'à la fin de l'année."


"Le manque de fiabilité est un problème sérieux, mais je sais qu'ils travaillent tous à Maranello afin de résoudre nos problèmes. Je ne suis pas préoccupé par la compétitivité de la voiture. La première course s'est déroulée comme on le sait, mais nous sommes cependant persuadés d'avoir une bonne voiture," poursuit le champion du monde.

"J'ai gagné en Malaisie en 2003, c'était ma première victoire en F1. Nous pourrions bien faire les choses à Sepang, à la condition que la voiture soit fiable. Il fera chaud là-bas, mais certainement pas beaucoup plus qu'à Melbourne! Cette saison sera longue et nous devons faire en sorte de marquer à chaque fois le maximum de points. J'ai confiance en l'équipe qui ne perd jamais de vue ses objectifs comme elle l'a souvent démontré par le passé. La Scuderia reviendra à l'avant," conclut Kimi Raikkonen.


Felipe Massa se souvient aussi de sa course en Australie. "Ce fut une course incroyable et une journée très frustrante. J'espère que notre saison commencera réellement en Malaisie. Nous avons examiné les moteurs défaillants de la course de Melbourne et nous pensons avoir résolu nos problèmes. Avec ces problèmes et mon accrochage avec David Coulthard, j'espère que nous avons concentré tous nos soucis en une seule course et que nous pourrons maintenant aller de l'avant."

Alors qu'il vient de boucler le premier Grand Prix de la saison et qu'il s'apprête à attaquer le suivant en Malaisie, la rumeur qui veut que Massa quitte la Scuderia à la fin de l'année se fait de plus en plus insistante. Felipe Massa se devait donc de répondre à cette rumeur...

"J'ai signé un contrat de trois ans avec Ferrari et je me sens très bien au sein de cette équipe. Tout le monde est content dans l'équipe, si ce n'est la déception du week-end passé. Ce n'est pas le résultat d'une seule course qui changera quoi que ce soit dans l'équipe ou dans mon contrat," affirme le Brésilien.

La Scuderia Ferrari s'est déjà imposée quatre fois à Sepang. Cela ne peut que rendre Massa confiant. "C'est un circuit que j'aime beaucoup. Le Grand Prix de l'année dernière ne s'est pas très bien passé pour moi, mais je suis néanmoins impatient d'attaquer celui de cette année en espérant que cela se passe enfin bien, surtout le dimanche."

Source: F1-live
avatar
Forza-Kimi
Grand Chef
Grand Chef

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : 59
Emploi/Loisirs : Etudiant
Humeur : Plutôt Bonne
Date d'inscription : 16/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.f1-direct.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 02 - Sepang - Malaisie

Message par Forza-Kimi le Ven 21 Mar - 12:19

Malaisie : BMW Sauber – Présentation

Quelque part en enfer






Deuxième round du championnat du monde 2008 de F1, le Grand Prix de Malaisie se
déroulera sur le circuit de Sepang, près de Kuala Lumpur.

Bien que distant de 9778 km de Munich – plus de 10000 de l’usine d’Hinwil –
cette course est comme un rendez-vous ‘à domicile’ pour BMW Sauber,
dont le principal commanditaire est Petronas, le géant pétrolier malais
– également sponsor du Grand Prix.

Monté sur la deuxième marche du podium à Melbourne, Nick Heidfeld est bien décidé à continuer sur la lancée.

Sur le circuit de Sepang, le pilote allemand avait pris la 5ème place au
volant d’une Sauber en 2002. Il y a terminé 3ème avec une Williams BMW
en 2005. L’an dernier, avec sa BMW Sauber, il s’était classé 4ème
derrière Alonso, Hamilton et Raikkonen !

« Depuis des années déjà, le Grand Prix de Malaisie est une course spéciale pour
moi. Petronas, bien sûr, était déjà un partenaire de Sauber quand j’ai
roulé pour eux, et nous avons l'habitude de faire des tournées
promotionnelles à travers le pays » expliquait-il.

« Quand vous êtes pilotes de F1, vous n'avez pas souvent l'occasion de voir
au-delà des aéroports, des hôtels et des circuits car il n'y a tout
simplement pas le temps d'apprendre à connaître un pays et son peuple » regrettait Nick.

« Mais en Malaisie, j'ai déjà réussi à m’y promener un peu, et je me sens très bien, comme à la maison ! »

« Ça prend toujours du temps pour bien s’acclimater à la chaleur et au taux
d’humidité élevé, mais cela n'a jamais été un problème pour moi » déclarait-il. « Le
circuit est beau et difficile. L'année dernière, j'y ai fait une bonne
course que j’avais terminée quatrième. J'avais réussi à passer Felipe
Massa et à le garder derrière moi ! »

Qualifié en première ligne en Australie, Robert Kubica n’a pas vu le drapeau à
damiers, la faute à un contact avec la Williams de Nakajima. L’an
dernier en Malaisie, le Polonais s’était classé dernier après une
crevaison et des problèmes avec la boîte de vitesses.

« Je suis impatient de prendre le départ de la course en Malaisie parce que
Sepang est une piste très difficile que j’apprécie beaucoup. Bien
entendu, les conditions climatiques sont extrêmes, c’est un gros défi » reconnaissait-il. « Mais,
heureusement, nous avons déjà eu de très hautes températures à
Melbourne, donc nous avons eu l’occasion de nous y adapter un peu. »



« L'année
dernière, notre voiture était très compétitive, mais pour moi, à peu
près tout s'est mal passé. J’ai un score à faire à Sepang. Le Grand
Prix de Malaisie est une course très spéciale pour nous en raison de
notre partenaire Petronas. Nous avons beaucoup de fans là-bas
» ajoutait Robert.

Comme
chaque année, le Grand Prix de Malaisie sera marqué par des conditions
climatiques extrêmes. A Sepang, les hommes et les mécaniques risquent
en effet de souffrir de la forte chaleur et du taux d'humidité toujours
très élevé.

« La course en Australie nous a
donné une première indication sur le rapport de forces entre les
équipes, mais rien de plus – car le circuit de l’Albert Park a ses
caractéristiques propres qui ne sont pas très représentatives. Donc, je
pense que nous aurons une image plus claire après le Grand Prix de
Malaisie
» estimait Willy Rampf, directeur technique de l’équipe germanique. « En raison de ses nombreux virages différents, Sepang a de grosses exigences sur le set-up des voitures. »

« La
section lente réclame beaucoup de motricité. Un niveau élevé de
stabilité est crucial, en particulier pour les nombreuses courbes
rapides. Une bonne efficacité aérodynamique est un autre élément
essentiel. A Sepang, en outre, les pneus arrière souffrent énormément –
ce qui sera aggravé cette année par l'absence de contrôle de traction
» concluait Willy.

Source: F1-live
avatar
Forza-Kimi
Grand Chef
Grand Chef

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : 59
Emploi/Loisirs : Etudiant
Humeur : Plutôt Bonne
Date d'inscription : 16/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.f1-direct.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 02 - Sepang - Malaisie

Message par Willou le Ven 21 Mar - 12:25

Kimi va gagner Very Happy


lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol!

Willou
Petit Joueur
Petit Joueur

Masculin Nombre de messages : 124
Age : 22
Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 02 - Sepang - Malaisie

Message par Forza-Kimi le Ven 21 Mar - 12:26

Malaisie : Renault – Présentation


enault veut confirmer à Sepang






Sur le plan des performances, la Renault R28 n'a pas été à la hauteur des Ferrari, des McLaren ou même des BMW en Australie. Mais Pat Symonds, directeur exécutif de l'ingénierie chez Renault, pense qu'il est trop tôt pour tirer la moindre conclusion.

Pat, l'équipe a connu un week-end étonnant à Melbourne avec une qualification décevante et pourtant un résultat dans les points. Dans quel état d'esprit, l'équipe aborde-t-elle ce Grand Prix de Malaisie?

Pat Symonds: C'est toujours bien de faire un premier bilan après la première épreuve, histoire de voir où nous en sommes. Souvent après Melbourne, on se pose encore des questions et je crois que c'est encore le cas cette année. Certaines équipes n'ont pas été en mesure de montrer leur réel potentiel, c'est le cas notamment de Ferrari. De notre point de vue, nous avons connu un week-end frustrant, mais nous le concluons sur un résultat dans les points.

La chance va et vient. Fernando a été quelque peu malchanceux lors de l'entrée en piste de la voiture de sécurité, mais au final la chance a été avec nous et nous marquons des points importants. Je crois que toute l'équipe est très contente de cette quatrième place, mais nous nous préparons maintenant à courir sur des circuits plus traditionnels, en commençant par la Malaisie ce week-end.

Nelson a connu des débuts difficiles.

Pensez-vous que les choses se seront améliorées d'ici le prochain Grand Prix?


PS: J'en suis persuadé. Melbourne est un circuit difficile pour les pilotes et ce n'est sans doute pas le circuit le plus facile pour débuter une carrière, car cette course est toujours difficile. Cela avait déjà le cas pour Heikki l'an dernier. Nelson a eu un week-end difficile et je regrette que l'équipe n'ait pas été en mesure de l'aider davantage. Nous souhaitions lui permettre de tourner un maximum vendredi et samedi, mais cela n'a finalement pas pu être le cas et ensuite il a dû abandonner en course suite à un problème sur sa monoplace.

Nous sommes tous désolés, mais il ne faut pas s'apitoyer, nous nous concentrons sur les courses à venir, la Malaisie notamment, où Nelson a tourné l'an passé lors d'une journée d'essais. Il connaît donc ce circuit. Il faut donc recommencer et voir comment cette course se déroule.

La course de Melbourne a été pleine de rebondissements, avec notamment de nombreux abandons. Est-ce selon vous dû au nouveau contexte règlementaire dans le domaine de l'électronique?
PS: Je pense que c'est le résultat de plusieurs facteurs. Melbourne a tendance à générer de nombreux incidents et accidents, en partie car c'est un circuit difficile, toujours glissant et bosselé dans les zones de freinage. Je pense aussi que c'était la première fois que les pilotes tournaient en course dans ces conditions, ils attaquaient à la limite. C'est intéressant de voir ce que le nouveau contexte électronique a généré, car nous pensions que cela ne serait pas très différent, même si nous nous attendions à voir les pilotes partir à la faute plus souvent.

Je crois que c'est ce à quoi nous avons pu assister à Melbourne. Si le nouveau contexte électronique n'a sans doute pas permis de voir plus de dépassements, je crois que la difficulté du freinage sans le système sophistiqué de l'EBS a sans doute rendu les dépassements plus difficiles, ce qui est vraiment dommage.



Est-il encore trop tôt pour dire quelle est la place du Renault F1 Team aujourd'hui dans la hiérarchie?

PS:
Absolument! Je ne pense pas que nous pouvons définir notre place à l'heure actuelle, car nous n'avons pas assisté à une course claire et propre. Nous avons assisté à une course qui a été interrompue à plusieurs reprises par l'entrée en piste de la voiture de sécurité, avec des pilotes ayant souffert de problèmes ce qui n'est pas nécessairement représentatif. Je n'aime jamais faire des prédictions et autres pronostics sur la base d'une seule épreuve et je crois qu'il serait faux de le faire. Nous attendons généralement au moins trois courses pour commencer à définir notre place dans la hiérarchie. Nous aurons les idées plus claires après la Malaisie et sans doute encore plus après Bahreïn.

Sepang est un circuit qui a toujours réussi à Renault par le passé. Pouvez-vous nous dire quels sont les défis que représente ce tracé?

C'est un circuit intéressant avec des virages rapides, surtout les virages 4 et 8 où il faut une voiture bien équilibrée. Une bonne motricité est également essentielle, surtout à la sortie du virage 9. L'enchaînement des virages 1 et 2 est aussi particulièrement exigeant pour les pilotes, mais je crois que ma partie préférée de ce circuit est le virage 14, un vrai virage pour pilotes!

Les températures élevées, comme à Melbourne, viendront sans doute compliquer l'exploitation des pneumatiques, nous utiliserons donc les pneus durs de la gamme Bridgestone. Notre option tendre de Sepang sera le mélange le plus dur que nous avions à notre disposition à Melbourne. La surface est maintenant ancienne, il faudra donc être vigilant quant à la dégradation des pneus arrière.

Source: F1-live
avatar
Forza-Kimi
Grand Chef
Grand Chef

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : 59
Emploi/Loisirs : Etudiant
Humeur : Plutôt Bonne
Date d'inscription : 16/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.f1-direct.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 02 - Sepang - Malaisie

Message par Forza-Kimi le Ven 21 Mar - 12:27

Malaisie : Williams Toyota - Présentation

Faire aussi bien qu'à Melbourne...






L'équipe Williams pouvait difficilement espérer un meilleur début de saison. Nico Rosberg et Kazuki Nakajima ont en effet terminé le Grand Prix d'Australie dans les points, le premier se payant même le luxe de signer là-bas son premier podium en F1.

Pour Williams, l'objectif de ce week-end malais sera de faire aussi bien qu'en Australie, surtout avec Kazuki Nakajima qui connaît bien le circuit de Sepang, ce qui n'était pas le cas la semaine passée à Melbourne. Quant à Nico Rosberg, il est ravi d'arriver sur un circuit qu'il apprécie beaucoup.

"Le circuit de Sepang est l'un de mes préférés du calendrier - confirme Nico Rosberg - Nous devrions être plus forts là-bas que nous ne l'étions à Melbourne, surtout si nous bénéficions d'un week-end sans problème. Peut-être que nous ne terminerons pas sur le podium cette fois-ci, mais nous espérons marquer de gros points. Il me semble que notre voiture n'est pas trop dure avec les pneus; cela devrait donc bien se passer pour nous sous la chaleur de Sepang."

"Sur le plan physique, ces courses sont vraiment très difficiles, surtout du point de vue de la concentration. Mais c'est quelque chose que j'ai bien préparé cet hiver afin d'être au meilleur de ma forme sous de fortes chaleurs.
Chaque minute de souffrance pendant l'entraînement a été positive pour moi durant la course de dimanche passé,"
ajoute le jeune pilote allemand.

Kazuki Nakajima est prêt à en découdre en Australie, malgré une pénalité qui ne l'avantagera pas.
Tout d'abord, je dois dire que nous avons bien commencé la saison en Australie et cela nous a tous donné un surplus de motivation. A Sepang, j'aurai une pénalité de dix places sur la grille de départ et ce sera donc difficile pour moi. Je vais donc me concentrer sur ma course et faire du mieux possible."

"Le circuit de Sepang est très agréable, bien qu'il soit très exigeant avec les pneus et la voiture. Comme en Australie, il devrait faire très chaud là-bas et ce sera donc encore un week-end très dur pour tout le monde. Je me suis immédiatement rendu en Malaisie afin de m'entraîner pour être sûr d'être prêt pour ce week-end," ajoute le pilote japonais.


Sam Michael, le directeur technique de Williams, redoute cette course. "Il fait toujours chaud et humide à Kuala Lumpur et les prévisions que nous avons pour ce week-end nous disent que ce ne sera pas différent cette année. Il n'y a qu'une semaine entre les deux premières courses, mais nous l'avons utilisée à essayer de régler les problèmes de fiabilité qui nous ont retardés en Australie."

"Même si nos performances en qualification en Australie n'étaient pas trop mauvaises, elles n'étaient pas satisfaisantes, malgré le temps perdu lors des essais libres du vendredi. Ce n'était pas assez bon et pas en ligne avec ce que nous espérions. Nous allons donc à Sepang avec l'intention claire de faire mieux. Il semble que les équipes soient très proches les unes des autres cette année et chaque dixième de seconde gagné sera d'une grande aide," conclut l'ingénieur australien, qui prévoit deux ravitaillements en Malaisie.

source: f1-live
avatar
Forza-Kimi
Grand Chef
Grand Chef

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : 59
Emploi/Loisirs : Etudiant
Humeur : Plutôt Bonne
Date d'inscription : 16/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.f1-direct.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 02 - Sepang - Malaisie

Message par Forza-Kimi le Ven 21 Mar - 12:28

Malaisie : Toyota - Présentation

De l’air, de l’air, de l’air !





L'écurie Toyota est en route pour la moiteur de Sepang, à l'occasion de la deuxième manche du championnat du monde de F1 2008 qui se déroulera ce week-end, en Malaisie.

Après un très décevant double abandon lors du premier Grand Prix de la saison, l'écurie se concentre maintenant pour frapper un grand coup sur le très rapide circuit de Sepang, à l'occasion du 10ème anniversaire du Grand Prix de F1 de Malaisie.

La piste de Sepang, inaugurée en 1999 en accueillant son premier Grand Prix de F1, est l'une des plus longues avec un développement de 5,543 km.

Elle requiert par ailleurs une attention toute particulière concernant le refroidissement des monoplaces en raison des températures qui y règnent – régulièrement au-delà de 30°C – obligeant ainsi à adopter un kit de refroidissement différent, spécialement étudié pour ces conditions.

Toyota retrouvera avec bonheur le tracé malais qui lui a souri en 2005 : l'écurie avait alors signé son premier podium, Jarno accédant à la deuxième marche à l'issue du Grand Prix. Toute l'équipe est excitée à l'idée de célébrer un résultat similaire, si la chance est au rendez-vous.

« J'aime courir en Malaisie, mais j'aime un peu moins le climat, avec cette chaleur et surtout cette humidité incommodante » déclare Jarno Trulli. « Cela en fait indiscutablement l'une des courses les plus difficiles de l'année.
Il faisait très chaud aussi en Australie le week-end dernier, mais c'est bien la moiteur qui caractérise le Grand Prix de Malaisie.
»

«
Sepang est un circuit de Formule 1 moderne, offrant de très bonnes infrastructures. C'est également un tracé inhabituel, difficile techniquement du point de vue du pilotage : certains virages sont sympas, mais mon préféré est le Pangkor, après l'épingle – virage n°10 – avec un double gauche. J'aime ce virage, car il représente un vrai défi et c'est plutôt excitant de le négocier » avoue le pilote italien.

«
En Australie, nous avons pu constater que la TF108 recelait certainement un gros potentiel, comme les essais nous l'ont prouvé, mais Sepang est un circuit bien différent de celui d'Albert Park. Nous devrons beaucoup travailler vendredi prochain afin de parvenir aux meilleurs réglages pour ce Grand Prix. C'est vraiment regrettable ce qui nous est arrivé en Australie, alors que j'étais bien pour aller chercher des points, mais je pense que nous serons très compétitifs ce week-end pour en marquer » estime Jarno.


Timo a fêté son 26ème anniversaire mardi, mais à l'instar du reste de l'équipe, son objectif premier du week-end prochain est de réussir à traduire l'indéniable potentiel de la TF108 en résultats significatifs.

« Je n'ai jamais couru de Grand Prix à Sepang. Ce sera la première fois. Je suis impatient d'y être car il semble que ce soit un tracé intéressant du point de vue du pilotage, comme j'ai pu le découvrir lors de la séance d'essais du vendredi du Grand Prix de Malaisie 2004 » se souvient-il. « Autant que je m'en souvienne, la piste en large, mais réserve son lot de difficultés : certains virages sont difficiles et méritent toute la concentration du pilote pour tirer le meilleur parti de la voiture. »

« C'est un tracé relativement exigeant, mais j'aime y piloter. C'est aussi le seul rendez-vous du calendrier avec une telle chaleur et un tel taux d'humidité. Je m'attends à vivre l'une des courses les plus éprouvantes de la saison » confie Timo. « Mais comme la Formule 1 exige que nous soyons en pleine forme physique, je ne pense pas avoir de problème particulier. Sepang est en soi un circuit assez intéressant, passablement technique avec un grand nombre de virages larges et rapides, mais aussi quelques virages lents. Le Grand Prix d'Australie fut quelque peu éprouvant pour moi. Je regrette cette issue malencontreuse, mais je vais parfaitement bien et j'espère obtenir un bon résultat ce week-end-ci. »

Pascal Vasselon – directeur technique du département châssis – est prêt à relever le challenge : « Le Grand Prix de Malaisie représente toujours un défi pour quiconque, en raison des conditions climatiques, mais le rendez-vous de Melbourne le week-end dernier nous y a préparés. En règle générale, nous nous attendons à une température ambiante oscillant entre 32 et 36 °C. Mais la température la plus impressionnante est celle relevée sur la piste, laquelle se situe aux alentours de 55 °C – une valeur extrêmement élevée pour les pneumatiques. »

« Le reste de la voiture souffre également de ces conditions, notamment le kit de refroidissement et les freins qui sont mis à très rude épreuve. Le Grand Prix de Malaisie nous permettra de nous rendre compte, de manière plus évidente, où se situent les forces en présence les unes par rapport aux autres : en effet, le tracé de Melbourne est un circuit singulier qui ne permet pas de définir clairement qui des caractéristiques du circuit ou de la conception de la voiture est à l'origine des éventuels problèmes rencontrés » explique-t-il.

« Les deux premiers Grands Prix se suivant de près, nous utiliserons les mêmes spécifications que pour l'Australie, sauf à ce que nous rencontrions des problèmes inattendus. À Melbourne, nous avons décelé tout le potentiel que la TF108 semble porter en elle, même si nous n'avons pu atteindre notre objectif. Par conséquent, je suis persuadé que nous détenons une voiture compétitive et je m'attends à ce que nous marquions des points » concluait Vasselon.

Source: F1-live
avatar
Forza-Kimi
Grand Chef
Grand Chef

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : 59
Emploi/Loisirs : Etudiant
Humeur : Plutôt Bonne
Date d'inscription : 16/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.f1-direct.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 02 - Sepang - Malaisie

Message par Forza-Kimi le Ven 21 Mar - 12:29

Malaisie : Honda – Présentation

Le sortilège malais





La deuxième étape du championnat du monde de F1 2008 emmènera les concurrents à Kuala Lumpur, sur le circuit de Sepang, pour la 10ème édition du Grand Prix de Malaisie.

Même si l'épreuve d'ouverture de la saison n’a pas donné les résultats escomptés par l'écurie, elle a néanmoins confirmé la relative compétitivité de la Honda RA108 par rapport à la concurrence.

« Si le résultat du Grand Prix d’Australie est décevant, nous devons regarder les aspects positifs » déclarait Ross Brawn. « La qualification a confirmé que nous sommes dans le milieu du peloton, et une très bonne course de Rubens a montré que nous avons le potentiel pour marquer des points. »

« C’est réjouissant de voir que les évolutions aérodynamiques ont fonctionné comme prévues. Je pense que nous avons une bonne base pour les trois premières courses - jusqu'à ce que nous puissions introduire la prochaine étape du développement de la RA108 en Espagne » confiait le patron de l’équipe Honda.

« A Sepang, je pense que nous pouvons vivre un week-end fort similaire à celui de Melbourne. Nous avons montré que nous avions une voiture avec laquelle nous pouvons viser les points, ce que nos deux pilotes sont très déterminés à faire » affirmait Ross.

Contraint à l’abandon en Australie, dès les premiers kilomètres de la course, Jenson Button souhaite connaître un meilleur sort en Malaisie.
C’est à Sepang – en 2004 – qu’il était monté pour la première fois sur le podium d’une course de F1.

« Je suis très confiant. Nous avons beaucoup progressé avec la voiture, et j’espère que ça continuera. C’est très serré dans le milieu du peloton, nous devrons tirer le meilleur parti de la voiture à chaque étape. Si nous pouvons faire cela, nous pouvons obtenir des bons résultats » estimait Jenson.

L’un des principaux facteurs à prendre en compte lors du prochain Grand Prix de Malaisie sera la chaleur et l'humidité. « C'est difficile en raison de la chaleur mais ce n’est pas le vrai problème, c'est l'humidité » avouait Button. « C'est difficile de respirer, et il peut arriver que vous deveniez claustrophobe dans votre casque. Il vous suffit de vous assurer que vous êtes bien préparés, et nous le serons ! »

Disqualifié en Australie pour non-respect d’un feu rouge à la sortie des stands, Rubens Barrichello se disait néanmoins satisfait des performances de la RA108.
« Nous savions que nous avions fait un pas en avant lors de notre dernier test à Jerez. Ce que nous ne savions pas, c’est où nous allions nous situer par rapport aux autres équipes » expliquait-il. « Je suis donc encouragé par notre début de saison. Je tiens donc à remercier tout le monde - au Japon et au Royaume-Uni - pour tous leurs efforts et leur travail, en particulier ces dernières semaines. Je pense que nous allons vivre une bonne saison. »

Quelle sera la clé d'un tour rapide à Sepang ? « Le facteur le plus important est d'avoir un bon équilibre aérodynamique, ce qui est une chose sur laquelle nous avons été en mesure de progresser. Espérons que cela nous sera profitable en Malaisie » concluait Barrichello.

Source: F1-live
avatar
Forza-Kimi
Grand Chef
Grand Chef

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : 59
Emploi/Loisirs : Etudiant
Humeur : Plutôt Bonne
Date d'inscription : 16/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.f1-direct.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 02 - Sepang - Malaisie

Message par Forza-Kimi le Ven 21 Mar - 12:30

Malaisie : Force India Ferrari - Présentation

La chaleur et l’humidité





Quelques jours seulement après ses débuts en Australie, l’équipe Force India est prête à prendre le départ du Grand Prix de Malaisie, deuxième étape du championnat du monde de F1 2008.

La chaleur et l’humidité seront les maîtres mots à Sepang. De nouveaux développements aérodynamiques sont prévus pour les monoplaces.

L'équipe s'appuiera sur la riche expérience de Giancarlo Fisichella en Malaisie – le pilote italien a couru chaque Grand Prix de Malaisie depuis son inscription au calendrier, et remporté l’épreuve en 2006.

« J’attends avec impatience la Malaisie où nous pouvons montrer ce que nous pouvons vraiment faire en course » confiait-il. « En raison de notre abandon prématuré à Melbourne, nous n'avons pas pu démontrer à quel point nous sommes proches des autres équipes. La VJM01 est homogène et stable, et – avec quelques nouvelles évolutions aérodynamiques pour cette course - je pense que nous pouvons faire un autre pas en avant. »

« J'ai de bons souvenirs de Sepang » poursuivait Fisichella. « J'ai gagné ici en 2006 avec Renault et, bien que nous ne soyons pas dans cette situation ce week-end, je crois que nous devrions être en mesure de réaliser une bonne performance. Mon objectif est le même qu’en Australie : participer à la deuxième phase de la qualification, et puis finir la course.
Comme l'a montré l'Australie, tout peut arriver, et si on est là, alors nous avons une bonne chance de récolter un bon résultat.
»

Adrian Sutil est prêt à relever le challenge : «
J'aime la Malaisie, même si c’est très dur pour les pilotes en raison de la chaleur et de l'humidité. C'est aussi une piste très bosselée, c’est véritablement très exigeant physiquement. »

«
Je pense que je suis bien préparé car il a également fait chaud en Australie, et je me suis entraîné pendant trois jours en Malaisie pour m'acclimater. L'année dernière, c'était la première fois que je roulais à Sepang - et ça ne s’était pas vraiment bien passé pour nous » se souvenait-il. « Malheureusement, nous n'étions pas aussi rapides que les autres sur la longue ligne droite, et puis j’ai abandonné très tôt en course suite à un accident. »

«
Cette année, je crois que nous ferons mieux » affirmait Adrian. « J’ai été vraiment déçu de ne pas participer à la deuxième phase de qualification et ensuite de ne pas finir la course en Australie. Mais il faut juste oublier ça maintenant, et nous concentrer sur la prochaine course. »


Vijay Mallya, président-directeur général de l’équipe Force India, se dit confiant : « Le Grand Prix d'Australie nous a donnés beaucoup d'encouragements. Avec de très bonnes performances des deux pilotes pendant le week-end, nous avons démontré nos progrès par rapport à cette même période, l'année dernière. Il est décevant de ne pas être arrivé à mieux nous qualifier, et d’avoir vu les deux voitures abandonner – mais, tout de même, le moral s’est nettement amélioré. »

Colin Kolles, team-manager de l’écurie, partage l’enthousiasme du patron : « J'ai été très heureux de notre week-end en Australie en dépit du résultat final, et je pense que nous pouvons continuer sur la lancée ce week-end en Malaisie. Nos pilotes sont très complémentaires et semblent exploiter au maximum la voiture. Le reste du peloton est très fort, mais je pense que nous pouvons nous y mêler. »

Mike Gascoyne, directeur technique chez Force India, incite ses troupes à ne pas baisser les bras : « Je pense que nous devons aller en Malaisie avec les mêmes objectifs que nous avions fixé en Australie. Nous avons été très malchanceux à Melbourne de passer à côté de Q2 pour une fraction de seconde, et ensuite de voir les deux voitures renoncer prématurément. Vu la façon dont la course s'est terminée, c’est très frustrant parce que nous aurions pu terminer en bonne place. »

« Nous n'avons toutefois réalisé de nets progrès en terme de compétitivité. L'année dernière, nous étions à une seconde de tout le monde. En Australie, nous avons montré que nous étions beaucoup plus proches. Avec de nouveaux éléments aérodynamiques pour la Malaisie, nous devrions être en mesure de faire un autre pas en avant » concluait Mike.


Source: F1-live
avatar
Forza-Kimi
Grand Chef
Grand Chef

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : 59
Emploi/Loisirs : Etudiant
Humeur : Plutôt Bonne
Date d'inscription : 16/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.f1-direct.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 02 - Sepang - Malaisie

Message par Forza-Kimi le Ven 21 Mar - 12:30

Malaisie : McLaren Mercedes - Présentation

Faire aussi bien qu'en Australie...





Après avoir remporté une victoire assez tranquille en Australie, Lewis Hamilton essayera de faire aussi bien ce week-end en Malaisie. L'année dernière, il avait terminé deuxième derrière son équipier Fernando Alonso. Selon Lewis, ce fut l'une des courses les plus difficiles de sa carrière.

Quant à Heikki Kovalainen, il tentera de faire mieux qu'à Melbourne où il avait terminé cinquième. Avec un peu de chance, il aurait facilement pu faire mieux et ce sera donc l'objectif de son week-end malais.

Q: A la suite de la performance de votre équipe en Australie, quelles sont vos attentes pour la Malaisie?

Lewis Hamilton: La course en Australie était un départ parfait à cette saison, même si cela aurait été préférable que Heikki soit aussi sur le podium. Comme je l'avais déjà dit le week-end dernier, la McLaren MP4-23 est une voiture fantastique et je sens que nous pouvons aller encore plus vite, mais la course de Malaisie est toujours un rendez-vous très difficile. Nous allons à Sepang en espérant signer un autre bon résultat, mais il devrait encore faire très chaud et ce ne sera donc pas facile.

Q: Quelles sont les caractéristiques du circuit de Sepang qui rendent cette course souvent passionnante?

LH: Le circuit de Sepang est fantastique, mais le climat joue un rôle majeur et cela ne nous facilite pas la vie. Tout le monde est à la limite là-bas, y compris la voiture. C'est un circuit très rapide avec quelques bons endroits pour dépasser, bien qu'il est parfois difficile de rester près d'une autre monoplace.
Nous avions signé le doublé là-bas l'année dernière et ce fut pour l'équipe l'une des meilleures courses de la saison. Ma course avec Kimi et Massa a été très amusante l'année dernière et j'espère que ce sera tout aussi amusant cette fois-ci.

Q: Pouvez-vous nous expliquer dans les grandes lignes quelle fut votre préparation pour cette course sous la chaleur?

LH: Il est très compliqué de bien se préparer physiquement pour cette course et ce l'est encore plus cette année. Vous ne pouvez pas imaginer à quel point il fait chaud dans la voiture! L'année dernière, nous avions eu quelques semaines de repos et nous avions donc eu l'occasion de nous rendre dans un pays chaud pour nous habituer à ce type de climat. Cette fois-ci, nous nous rendons directement de Melbourne en Malaisie et cela ne nous laisse que quelques jours pour nous habituer à ce climat. La principale préoccupation là-bas est de vous assurer que vous êtes toujours assez hydraté. L'année dernière, je buvais au moins quatre litres par jour. Ce fut la course la plus dure que j'ai jamais disputée, malgré ma préparation et ma volonté de gérer mon énergie.


Q: Qu'avez-vous fait entre la course en Australie et celle de Sepang?

LH:
Nous n'avons pas eu beaucoup de temps. J'ai quitté l'Australie lundi pour me rendre en Malaisie. L'objectif du début de semaine était de m'entraîner et de m'acclimater aux conditions locales. Cela inclut le décalage horaire. Il faut qu'on s'assure de manger aux bonnes heures et ce genre de détails. A part ça, je n'ai rien prévu d'autre. Notre hôtel est assez loin de Kuala Lumpur et assez proche du circuit. J'ai donc prévu de rester en ville quelques jours, car je ne l'avais pas vue l'année dernière. Je vais donc y faire un tour et peut-être goûter à la cuisine locale.

Q: Heikki, quel est votre objectif pour le Grand Prix de Malaisie?

Heikki Kovalainen: Mon objectif est de faire mieux que ma cinquième place de Melbourne. Nous avions été très compétitifs durant tout le week-end en Australie et je vais donc m'assurer de garder mon calme et de ne pas me mettre plus de pression. Ma première course avec l'équipe est maintenant derrière moi. S'il n'y avait pas eu les interventions de la voiture de sécurité, ma course se passait très bien et pour Sepang, je ferai de mon mieux. Notre voiture est compétitive et nous allons travailler très dur pour que ce soit encore le cas en Malaisie.

Q: C'est à Sepang que vous avez marqué vos premiers ponts en F1 l'année dernière. Est-ce que ce circuit convient à votre style de pilotage?

HK: Je l'espère! Je pense qu'un pilote doit avoir un style qui s'adapte à tous les tracés s'il veut gagner des courses et un jour se battre pour le titre mondial. D'après moi, le Grand Prix de Malaisie a été ma première vraie course de F1. C'est donc un bon souvenir pour moi. C'est un circuit très intéressant. La piste est très large et il y a quelques beaux virages. C'est un endroit très agréable et j'attends cette course avec impatience.

Q: Sur quels domaines avez-vous concentré votre entraînement à l'approche de cette course?

HK: L'objectif est d'habituer son corps à la chaleur et nous avons eu l'occasion de commencer cela dès le Grand Prix d'Australie. Il s'agira donc de franchir une autre étape. Lorsqu'on s'entraîne, on essaye de le faire dehors, sous la chaleur, tout en s'assurant d'être assez hydraté. Nous nous sommes aussi concentrés sur mon régime alimentaire et l'horaire des repas. Je travaille en étroite collaboration avec mon entraîneur et le médecin de l'équipe.



Q: Qu'avez-vous fait entre la course de Melbourne et la Malaisie?

HK:
Je me suis envolé pour Kuala Lumpur lundi. J'avais visité cette ville l'année dernière et je vais donc aller directement à mon hôtel et me concentrer sur mon entraînement. Je vais donc faire comme je l'ai dit plus tôt, c'est à dire m'entraîner le plus possible dehors sous la chaleur et pour moi qui suis Finlandais, c'est plutôt inhabituel. Dans mon pays, nous avons aussi des températures de 40°, mais en négatif!

Source: F1-live
avatar
Forza-Kimi
Grand Chef
Grand Chef

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : 59
Emploi/Loisirs : Etudiant
Humeur : Plutôt Bonne
Date d'inscription : 16/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.f1-direct.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 02 - Sepang - Malaisie

Message par Forza-Kimi le Ven 21 Mar - 12:34

Massa passe, Raikkonen casse !
Malaisie : 1ère Libre




Cinq jours après la fin du premier Grand Prix de la saison en Australie, c’est sur le circuit de Sepang que les concurrents du championnat du monde de F1 2008 se sont retrouvés pour la première séance d’essais libres du Grand Prix de Malaisie.

Du soleil, un ciel bleu et des températures déjà très élevées – 28° dans l’air, 40° en piste pour un taux d’humidité avoisinant les 70 % – étaient au rendez-vous lorsque le feu vert s’allumait à la sortie des stands.

Les pilotes de l’équipe Force India ne tardaient pas à quitter les stands pour effectuer un tour de contrôle. Sur la Honda, Jenson Button effectuait un deuxième passage avant de regagner le garage.

Sébastien Bourdais – qui découvre le tracé malais – était le premier à reprendre la piste pour boucler une série de tours chronométrés. Sebastian Vettel le rejoignait peu après. Timo Glock venait également prendre ses marques au volant de la Toyota.

Après 30 minutes, l’activité en piste augmentait peu à peu. Trulli et Glock occupaient les premières places – sous les 1’39 au tour – un peu moins de 6 dixièmes devant Rosberg. Jarno accélérait la cadence – sous les 1’38 – toujours suivi de Timo et Nico !

Lewis Hamilton, rapidement rejoint en piste par les Ferrari, signait d’emblée le meilleur tour – 1’37.265 – 38 millièmes devant Raikkonen.
Massa sera le premier à rouler sous la barre des 1’37 !

Raikkonen répliquait – 1’36.459 – un dixième de mieux que son équipier brésilien. Kovalainen, Hamilton et Trulli. A l’approche de la mi-séance, Sutil garait sa Force India sur le bas côté – un long panache de fumée s’échappant du capot moteur.

Peu après, David Coulthard était victime d’une spectaculaire sortie de piste qui endommageait sérieusement la Red Bull au niveau du train avant. Alors que le drapeau rouge était brandi par la direction de course, Raikkonen était contraint de mettre pieds à terre – la faute à un problème technique sur la F2008.

Une fois la piste dégagée, et les monoplaces mises à l’abri, les pilotes reprenaient le travail sur une piste de plus en plus « chaude » (45° !) Felipe Massa abaissait le temps de référence – 1’36.283

Les deux pilotes des McLaren Mercedes amélioraient leurs performances, sans parvenir à s’intercaler entre les Ferrari. Pour Mark Webber, la séance se terminait prématurément, la faute à un serrage moteur à bord de la Red Bull Renault.



A l’approche du dernier quart d’heure, Massa enfonçait le clou – 1’35.744 – huit dixièmes plus vite que les « flèches d’argent » de Kovalainen et Hamilton. Une légère excursion hors piste de Lewis l’empêchera de faire mieux. Heidfeld, Nakajima se faisaient également surprendre – sans dommage pour leur monoplace.

Les cinq dernières minutes voyaient Felipe accélérer la cadence, et boucler – sous les yeux de l’ancien patron, Jean Todt – un tour en 1’35.392 qui reléguait ses principaux adversaires à plus d’une seconde.

Longtemps bloqué dans les stands – la faute à un ennui mécanique à bord de sa F1.08 – Robert Kubica effectuait une série de tours rapides qui lui permettaient de grimper immédiatement dans le Top 10. Vettel terminait sa séance enlisée dans les graviers, la faute à une embardée dans le dernier virage avant les stands. Une glissade visiblement consécutive à un problème de freins.

A quelques secondes du terme de la séance, Nico Rosberg hissait sa Williams – équipée de pneus neufs et « tendres » en 4ème position – derrière Kovalainen, devant Hamilton. Alonso, Piquet, Kubica, Button et Trulli complètent le Top 10.

Source : F1-live
avatar
Forza-Kimi
Grand Chef
Grand Chef

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : 59
Emploi/Loisirs : Etudiant
Humeur : Plutôt Bonne
Date d'inscription : 16/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.f1-direct.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 02 - Sepang - Malaisie

Message par Forza-Kimi le Ven 21 Mar - 12:37

Hamilton devant les Ferrari…
Malaisie : 2ème Libre





La deuxième séance d’essais libres du Grand Prix de Malaisie s’est ouverte sous le soleil – le thermomètre affichait 32° dans l’air et 53° par terre. Le taux d’humidité dépassait à peine les 50 %

Victime d’une sortie de piste au cours de la première séance, dans laquelle sa Red Bull a été sérieusement endommagée, David Coulthard se voyait contraint de déclarer forfait cet après-midi.

De nombreux pilotes ne tardaient pas à reprendre la piste afin de continuer les évaluations pneumatiques. D’entrée de jeu, la Toro Rosso de Sébastien Bourdais était frappée par un souci mécanique qui obligeait le Français à mettre pieds à terre.

Le premier passage sur la ligne de chronométrage permettait à Fernando Alonso de figurer un instant aux avant-postes, avant que Lewis Hamilton lui succède en tête de la hiérarchie – 1’38.110 - Kovalainen répliquait sans attendre avec un tour en moins de 1’38…

Après 10 minutes, Kimi Raikkonen installait sa Ferrari en première position - 1’36.119 – suivi de Massa et des deux McLaren Mercedes. Grâce à un train de pneus neufs et « tendres », le petit Piquet bondissait à la 4ème place – Alonso délogeait peu après son jeune compagnon d’écurie.

Vettel hissait ensuite sa Toro Rosso devant les deux Renault.
Alors qu’Alonso effectuait une pirouette, Sebastian améliorait sa performance et réussissait même à devancer la Ferrari de Massa !

Au terme des 30 premières minutes d’essais – Kimi Raikkonen devançait Vettel et Massa de sept dixièmes et la McLaren de Kovalainen de huit longueurs. Lewis Hamilton restait à peu plus d’une seconde, suivi de Trulli, Alonso, Piquet, Kubica et Webber.

Dans l’éventualité d’une grosse averse, les pilotes continuaient de limer le bitume de Sepang. Nico Rosberg remontait en 5ème position – et Sebastian Vettel se rapprochait à 4 dixièmes de Raikkonen. A mi-séance, Lewis Hamilton progressait légèrement, mais suffisamment pour revenir au 4ème rang.

Malgré une glissade dans le dernier virage, Felipe Massa soufflait la 2ème place à Vettel pour quelques millièmes, mais sans parvenir à se rapprocher de la Ferrari de Kimi. Hamilton repartait à l’assaut avec un train de pneus « tendres » et revenait à moins de trois dixièmes de Raikkonen.

A l’entame de la dernière demi-heure, le Finlandais et sa Ferrari ressortaient pour abaisser le temps de référence sous la barre des 1’35… Massa reprenait le dessus quelques minutes plus tard – 1’35.485 – puis 1’35.206 – le Brésilien améliorant sa performance de la matinée.



Profitant d’une chute de la température de la piste – 39° au sol au lieu des 53° en début de séance – et de l’utilisation d’un train de gommes neuves et tendres, les pilotes reprenaient un à un la piste pour effectuer un dernier galop d’essais.

Lewis Hamilton grignotait ainsi son retard et s’emparait de la meilleure performance – 1’35.055 – un dixième devant Massa, trois de mieux que Raikkonen. Le retour au stand du Finlandais allait s’avérer quelque peu mouvementé – sa Ferrari étant victime d’un gros blocage du train arrière !

Button et Vettel complètent le Top 5. Ils sont suivis de Trulli, Kovalainen et Kubica. 9ème – Giancarlo Fisichella impose sa Force India devant la Williams de Nakajima et la Honda de Barrichello. Les Renault terminent à de lointaines 14ème et 15ème positions.

Source : F1-live
avatar
Forza-Kimi
Grand Chef
Grand Chef

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : 59
Emploi/Loisirs : Etudiant
Humeur : Plutôt Bonne
Date d'inscription : 16/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.f1-direct.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 02 - Sepang - Malaisie

Message par Forza-Kimi le Ven 21 Mar - 12:40

Fisichella s’invite dans le Top 10
Malaisie : Force India Ferrari - 1ère journée




Auteur de la 9ème performance de l’après-midi, Giancarlo Fisichella confirme le potentiel de sa Force India équipée du V8 Ferrari.

Le pilote italien se dit très satisfait de sa performance mais espère surtout pouvoir la rééditer demain en qualification où son objectif est d’obtenir son billet pour la deuxième phase.

« Nous avons fait de gros progrès cet après-midi » s’exclamait-il. « Ce matin, il y avait beaucoup de sous et de survirage – c’était vraiment incohérent, mais nous avons pu rectifier le tir ! »

« La voiture était plus homogène et plus confortable » ajoutait Fisichella. « Malheureusement, lorsque j’ai fait mon tour avec les pneus neufs – Timo Glock était au ralenti dans le milieu du virage – ce qui m’a fait perdre trois dixièmes. C’est inacceptable, mais heureusement, ce n'est pas la séance de qualification. »

La journée a été plus difficile pour Adrian Sutil. Victime d’un ennui de moteur ce matin, il sera finalement crédité du 18ème chrono de l’après-midi. Le jeune allemand garde toutefois espoir pour la suite du week-end.

« Ce matin, nous avons eu un problème avec le moteur, et la deuxième séance n’a pas été très bonne » reconnaissait-il.
« Encore une fois, nous avons eu des problèmes avec les pneus neufs - je ne sais pas si ça venait de la voiture ou des pressions, mais nous ne pouvons pas obtenir un bon temps avec les pneus les plus tendres. Nous devons nous pencher sur ce problème et améliorer ça pour demain car je ne suis pas satisfait aujourd'hui. »

Mike Gascoyne, directeur technique, tirait un bilan mitigé de cette première journée : « Une difficile première séance, avec peu d’adhérence, et nos deux voitures qui ont connu quelques problèmes. Nous avons cependant été en mesure de progresser cet après-midi. »

« Les longues séries de tours se sont bien passées, et nous avons recueilli toutes les données dont nous avions besoin. Une fois de plus, nous avons prouvé que nous avons une voiture compétitive – il nous suffit de faire tout dans l’ordre demain afin de pouvoir exploiter la voiture au maximum en qualification » concluait Mike.

Source : F1-live
avatar
Forza-Kimi
Grand Chef
Grand Chef

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : 59
Emploi/Loisirs : Etudiant
Humeur : Plutôt Bonne
Date d'inscription : 16/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.f1-direct.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 02 - Sepang - Malaisie

Message par Forza-Kimi le Ven 21 Mar - 12:42

Jarno Trulli a le moral pour la suite
Malaisie : Toyota - 1ère journée



Jarno Trulli se disait très satisfait de sa voiture à l'issue des deux premières séances d'essais libres du Grand Prix d'Australie.

On ne peut pas en dire autant de Timo Glock qui a encore beaucoup à faire sur les réglages de sa monoplace.

"Ce fut une journée sans problème particulier et je suis content de la façon dont les choses se sont passées - commente Jarno Trulli qui a terminé la seconde séance en 6ème position - Nous avons dû résoudre certains problèmes sur le voiture pour la rendre plus compétitive et les changements effectués entre la première et la seconde séance ont fait une grande différence."

"Bien sûr, ce ne sont que les essais du vendredi et il est difficile de juger. Quoi qu'il en soit, nous sommes généralement compétitifs ici et je suis confiant quant au fait que nous allons reprendre de la vigueur ici après notre décevant Grand Prix d'Australie," ajoute le pilote italien.

Quatorzième de la première séance et dix-septième de la seconde, Timo Glock garde cependant confiance.
"La voiture ne semble pas trop mauvaise, mais je n'ai pas encore eu l'occasion de tirer le maximum des pneus neufs lors du premier tour. Je glisse aussi un peu partout. Je ne sais pas au juste quel est mon problème et nous devrons donc examiner cela ce soir. Heureusement, je ne ressens aucun effet négatif de mon accident de la semaine passée."

"Notre rythme était bon à Melbourne et j'ai toujours confiance en notre nouvelle voiture, mais il nous reste encore beaucoup à faire pour progresser. Nous sommes dans un peloton dans lequel les voitures sont très proches les unes des autres et il nous faudra donc faire tout bien pour signer un bon résultat," conclut Timo Glock.


Source : F1-live
avatar
Forza-Kimi
Grand Chef
Grand Chef

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : 59
Emploi/Loisirs : Etudiant
Humeur : Plutôt Bonne
Date d'inscription : 16/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.f1-direct.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 02 - Sepang - Malaisie

Message par Forza-Kimi le Ven 21 Mar - 12:45

Il faudra faire mieux demain
Malaisie : BMW Sauber - 1ère journée




Il faudra faire mieux demain Malgré le temps perdu en matinée pour un changement de boîte de vitesses, Robert Kubica a signé le 8e temps dans les deux séances. Quant à Nick Heidfeld, 11e le matin et 13e l'après-midi, il a été au bout de son programme sans rencontrer le moindre problème.

"Après le temps perdu le matin pour un changement de boîte de vitesses, nous nous sommes concentrés sur l'évaluation de différentes configurations aérodynamiques et des deux types de pneumatiques - explique Robert Kubica - Nous avons maintenant une grande quantité de données à analyser et à comprendre afin de prendre les bonnes décisions pour le reste du week-end. Nous n'avons pas encore eu le temps nécessaire pour travailler sur les réglages, le meilleur est donc à venir."

Malgré ses modestes chronos, Nick Heidfeld était satisfait de sa journée. "Je suis content de ces deux séances. La voiture est mieux équilibrée aujourd'hui qu'elle ne l'était vendredi passé à Melbourne, même si ce n'est pas encore très bon.
J'espère que nous allons trouver le moyen de progresser encore demain, comme nous l'avions fait en Australie."

"Bien qu'elle ait reçu un nouveau bitume, la piste offre un bon niveau d'adhérence et il faut bien avouer que ce n'est pas toujours le cas. La grande préoccupation est d'ordre météorologique. Avoir des prévisions précises sur les risques d'averses est difficile ici. Je n'ai rien contre une averse normale, bien au contraire, mais je n'ai pas envie d'une douche tropicale en pleine course. Lorsque cela arrive, on n'y voit plus rien et il y a trop d'aquaplanage," ajoute Heidfeld.

Source : F1-live
avatar
Forza-Kimi
Grand Chef
Grand Chef

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : 59
Emploi/Loisirs : Etudiant
Humeur : Plutôt Bonne
Date d'inscription : 16/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.f1-direct.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 02 - Sepang - Malaisie

Message par Forza-Kimi le Ven 21 Mar - 12:47

Traquenard Malais
Malaisie : Red Bull Renault - 1ère journée




La première journée d’essais libres de l’équipe Red Bull sur le circuit de Sepang, en Malaisie, a tourné au cauchemar !

C’est d’abord David Coulthard qui s’est arrêté après avoir violemment heurté un vibreur, et sérieusement endommagé sa RB4. L’Ecossais ne participera pas à la deuxième séance, permettant ainsi aux mécaniciens d’entamer les réparations de sa monoplace.

Peu après, ce sera au tour de Mark Webber de mettre pied à terre, la faute à l’explosion du V8 Renault de sa monoplace. L’Australien reprendra la piste l’après-midi afin de boucler la majeur partie du programme d’essais du jour.

« Nous avons perdu un certain lors de la première séance en raison d'une panne moteur. Ça c’est mieux passé cet après-midi, et nous avons pu faire un bon nombre de tours, donc nous avons quelques bonnes informations pour la suite du week-end. Nous devons cependant améliorer notre cadence » confiait Mark Webber.


Christian Horner, directeur du Red Bull Racing, déplorait les mésaventures survenues à ses pilotes. « C'est frustrant pour David qu'il n'ait pas été en mesure de prendre part à la deuxième séance en raison de ce que nous soupçonnons être d’une rupture de suspension, ce qui est une première. Il reprendra le volant samedi. Mark a beaucoup roulé cet après-midi et semble raisonnablement satisfait de l'équilibre de sa voiture. Vivement demain ! »

Source : F1-live
avatar
Forza-Kimi
Grand Chef
Grand Chef

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : 59
Emploi/Loisirs : Etudiant
Humeur : Plutôt Bonne
Date d'inscription : 16/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.f1-direct.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 02 - Sepang - Malaisie

Message par Forza-Kimi le Ven 21 Mar - 13:29

Ils sont contents malgré tout...
Malaisie : Super Aguri Honda - 1ère journée




Début de week-end très discret pour l'équipe Super Aguri qui place Takuma Sato et Anthony Davidson respectivement en 19ème et 20ème positions de la deuxième séance d'essais libres de l'après-midi.

"Ce fut une bonne journée - affirme Takuma Sato - Malgré notre restriction en kilométrage, nous avons fait ce qui était au programme. Nous avons eu un petit problème de surchauffe, mais il a été résolu et nous avons bien progressé."

"La voiture bénéficiait de plus en plus d'adhérence vers la fin de la journée et nous en avons profité pour tester plusieurs types de réglages" déclare-t-il. "Espérons que nous pourrons encore progresser demain matin avant les qualifications."

Anthony Davidson estime lui aussi que cela s'est bien passé.
"Cette journée a été plus productive que n'importe quelle séance du Grand Prix d'Australie. La voiture a été fiable et Taku et moi avons réussi à travailler efficacement sur l'évaluation des pneumatiques. Je suis aussi assez satisfait des réglages de la voiture. Je travaille bien avec mon nouvel ingénieur Richard. Toute l'équipe a bien travaillé."

Source : f1-live
avatar
Forza-Kimi
Grand Chef
Grand Chef

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : 59
Emploi/Loisirs : Etudiant
Humeur : Plutôt Bonne
Date d'inscription : 16/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.f1-direct.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 02 - Sepang - Malaisie

Message par Forza-Kimi le Ven 21 Mar - 13:32

Hamilton en tête de liste
Malaisie : McLaren Mercedes - 1ère journée



Seulement 5ème ce matin – en raison d’un petit souci technique - le jeune britannique Lewis Hamilton s’est finalement octroyé la meilleure performance – 1’35.055 – au terme de la première journée d’essais libres du Grand Prix de Malaisie, sur le circuit de Sepang.

« Je suis assez heureux des résultats. Le rythme a été constant pendant toute la séance, et la vitesse globale est bonne aussi » déclarait-il.

« Malheureusement, ce matin, tout n’a pas été n'était pas parfait car j'ai eu un petit problème de rétrogradation avec la boîte de vitesses. Mais cela n’a pas trop affecté notre programme d'évaluation pneumatique et les préparatifs de la course » rassurait-il.

Heikki Kovalainen n’a pas amélioré sa performance de la matinée – 1’36.556 – mais le Finlandais estime avoir bien travaillé en vue de la qualification et de la course.

« C'est un bon début de week-end. La voiture semble assez confortable à conduire ici » affirmait-il. « Nous avons fait de bons progrès sur le set up en vue de la course. Les conditions de pistes étaient en constante évolution. »

« La chaleur et l’humidité sont toujours présentes, mais cela n'a eu aucun effet sur les performances de la voiture, et je suis assez satisfait de la façon dont tout s’est déroulée » confiait Kovalainen.

Annoncé comme « forfait » en Malaisie, Ron Dennis devrait finalement arriver à Sepang samedi. En attendant, c’est son « bras droit » - Martin Whitmarsh - qui tire les enseignements de cette première journée d’essais libres.


« A cause de ces deux courses consécutives en tout début de saison, il est difficile de maintenir le rythme élevé du développement. Nos deux pilotes ont évalué plusieurs nouvelles pièces en plus du travail de réglage et des comparatifs pneumatiques » expliquait-il.

« Malgré le petit problème sur la voiture de Lewis ce matin, nous sommes assez satisfaits des performances de la MP4-23. Manifestement, il est toujours possible d'améliorer et nos ingénieurs vont travailler dur ce soir pour trouver quelques dixièmes supplémentaires, mais globalement, nous sommes raisonnablement satisfaits » affirmait Martin.

Même son de cloche du côté de Norbert Haug : « Nous n'avons couvert, comme prévu initialement, beaucoup de tours. L’équipe a trouvé une bonne base de départ et les pilotes réalisés des tours rapides et constants avec les deux types de gommes. »

« Toutefois, ça pourrait sans doute être inutile car les prévisions météo pour la qualification et la course annoncent de la pluie. Nous devrions néanmoins être bien armés dans ces circonstances aussi » concluait le patron de la compétition chez Mercedes.

Source : F1-live
avatar
Forza-Kimi
Grand Chef
Grand Chef

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : 59
Emploi/Loisirs : Etudiant
Humeur : Plutôt Bonne
Date d'inscription : 16/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.f1-direct.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 02 - Sepang - Malaisie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum